Retour sur un mois de décembre bien chargé

Publié le par Adrien BACKSCHEIDER

 

J’en ai eu la confirmation. Chez les grands ça ne plaisante pas. Après mes bonnes performances à la Coupe de France de Montgenèvre, j’étais sélectionné pour la première Coupe d’Europe à Goms en Suisse.


2012-12-16-10.48.42-copie-1.JPG

 

Samedi 8 décembre : Individuelle skating 10 km : 19ème

Pour ma première course à ce niveau je termine 19ème sur le 10 km skating, à 40 s de la tête. C’est une belle entrée en matière.

Dimanche 9 décembre : Individuelle classique 15 km ; 22ème

Le dimanche je peine un peu plus en classique, mais je finis quand même 22ème. J’ai montré que j’étais dans le coup dans les deux styles mais je sais aussi que je peux faire beaucoup mieux ; 40 secondes c’est quoi sur 25 minutes d’effort !?!

 

J’ai de nouveau ma chance et je participe à la 2ème Coupe d’Europe en Autriche, à Saint-Ulrich. C’est un endroit que j’apprécie et que je connais particulièrement bien car c’est la 3ème année que j’y viens.

Samedi 15 décembre : Individuelle skating 10 km ; 29ème

Sur la course du samedi, l’ensemble de l’équipe de France est pénalisée par des skis qui ne glissent pas et de moins en moins bien. Dans ces conditions et avec les meilleurs mondiaux du moment (Cologna, Legkov, Poltoranin… Vous connaissez ?! ), je me classe au 29ème rang à cette fois 1 min 30 de mon idole Dario Cologna (triple vainqueur de la Coupe du Monde et Champion Olympique en titre du 15 km skating).

Dimanche 16 décembre : Mass start classique 15 km19ème

Encore une fois le dimanche on laisse place au classique avec une mass start classique de 15 km au programme. Je prends un plutôt bon départ et je skie un peu parmi les cadors. Au bout de quelques kilomètres je tombe dans une montée raide qui passe en « canard » et je perds le contact. Je fais toute la course autour de la 30ème place avant de terminer 28ème.

 

2012-12-31-12.16.21.JPG


Du 19 au 24 décembre : Stage de préparation à Prémanon.

Après quelques jours de repos bien mérités, il faut se remettre au boulot ! Avec l’ensemble des présélectionnés nous avons skié quelques jours à Prémanon en vue de préparer le reste de la saison et notamment les championnats du Monde fin janvier.

J’ai eu le droit de rentrer fêter Noël comme il se doit à la maison, car j’étais déjà sélectionné pour la prochaine Coupe d’Europe ainsi que les championnats du Monde U23 (trop beaux cadeaux ;)). J’ai passé quelques jours à la maison et aussi pu profiter du peu de neige qui reste dans les Vosges pour skier. Depuis le stage les sensations sont vraiment bonnes, je me régale !!

 

68984_391367840952193_1182798949_n.jpg


Dimanche 30 décembre : La Risouxloppet2ème

Je n’ai donc pas pris part à l’étape de Coupe de France organisé à Chamonix, histoire de me ressourcer chez moi. J’ai préféré courir ce week-end une course populaire dans le Jura, la Risouxloppet à Chaux-Neuve (25). La course a eu lieu sur un parcours de repli, mais faisait quand même 22 km. Le départ est donné dimanche matin, 10 h, dans une ambiance populaire. Au bout de 10 km je pose une petite attaque pour écrémer encore un peu plus le peloton, mais il semble que l’attaque ait fait des dégâts. Je me lance donc dans un cavalier seul sur un parcours que je ne connaissais pas vraiment, suivi par Fred Jean qui m’avait souvent à portée de vue. Je maîtrise mon écart et j’hésite même à le laisser rentrer pour batailler à 2 dans le dernier tour, mais je préfère accélérer de nouveau et suivre le plan que je m’étais fixé ; c’est une course de préparation et le but est d’emmagasiner des kilomètres de course et d’apprendre à gérer son effort sur une longue (sachant que le skiathlon des mondiaux fera 30 km). La neige se met à tomber et je me trompe au bouclage du dernier tour… Je vais jusqu’à l’arrivée avant de m’apercevoir qu’il n’y a pas de bouclage !! Les contrôleurs m’ont pris pour un mec du 14 km. Je suis obligé de couper à travers champs et rejoindre la piste de course. Je vois les gars de ma course 500 m plus loin au fond du pré où je devais passer au bouclage. Ce n’est pas grave, c’est juste que j’ai perdu au moins 2 minutes, mais aussi la tête de la course. Je me mets réellement à bloc et j’essaye de revenir sur les premiers. J’en double 4 mais il restait encore Fred seul devant, qui n’avait pas vu que je m’étais trompé. L’histoire se termine tout de même bien ; j’arrive 2ème à 35 secondes de Fred qui a su saisir sa chance. Au moins je me suis bien donné et je me suis fait bien plaisir malgré ma boulette qui me rappelle celles que je faisais en cadet…


La prochaine étape est une Coupe d’Europe au fin fond de l’Allemagne à Oberwiesenthal le week-end prochain.


Excellente fin d’année !!


Commenter cet article